Quels sont les différents aspects de la cuisine japonaise ?

La cuisine japonaise est un art culinaire, complexe et codifié qui démontre de l’immense richesse culturelle de l’archipel. C’est l’une des raisons pour lesquelles, la culture nippone est très appréciée dans le monde entier. Comment se présente un mets japonais ? Quels sont les composants utilisés dans la cuisine japonaise ?

Quelles sont les caractéristiques de la cuisine japonaise ?

La cuisine japonaise est un art traditionnel qui n’a subi que très peu de modifications. En effet, plusieurs plats traditionnels datant du Vᵉ siècle comme le sushi et le sashimi sont toujours consommés de nos jours.

Avez-vous vu cela : Quels sont les avantages de la pratique de la méditation pour la gestion du stress en milieu scolaire ?

Quels sont les principaux ingrédients de la cuisine japonaise ?

Sur l’archipel, il est très fréquent de retrouver dans la cuisine des ingrédients d’origine aquatique et divers ingrédients saisonniers. Veuillez voir le site pour découvrir quelques-uns de ces ingrédients. On peut citer :

Les ingrédients aquatiques

les ingrédients les plus utilisés dans la cuisine japonaise sont :

En parallèle : Machine à glaçon 40kg: performance et polyvalence

  • Le poisson : il est un des ingrédients importants qui caractérise les mets japonais. Les espèces comme le thon (maguro), le saumon (sake) et le maquereau (saba) sont utilisés. 
  • Les fruits de mer : outre le poisson, les Japonais consomment également d’autres espèces marines comme les crevettes, les huitres, les calmars, les oursins, les crabes et les coquilles Saint-Jacques. Ils sont utilisés pour faire des sushis, des sashimis ou encore des tempuras.

Les autres ingrédients 

Les autres ingrédients sont :

  • Le riz : en tant que céréale la plus répandue en Asie, le riz est un produit alimentaire de base au Japon. Il est utilisé dans diverses recettes comme le gohan qui est l’équivalent du bol de riz cuit accompagné de poissons et de soupe. D’autres recettes à base de riz sont l’onigiri, le donburi et l’okayu.
  • Le soja : il est un ingrédient polyvalent utilisé dans la cuisine japonaise. C’est un aliment riche en protéines et en saveur, ce qui en fait une excellente source de nutrition. Le Tofu, l’edamame, le miso, le natto, et la sauce soja sont des exemples de mets japonais à base du soja.
  • Les épices : comme principales épices utilisées dans les repas japonais, l’on a le gingembre, le wasabi, le sésame (goma) et le bouillon de dashi.

Comment se présentent les mets japonais ?

La gastronomie japonaise met un accent particulier sur l’esthétisme des repas et leurs équilibres et privilégie la fraicheur des ingrédients. Voici quelques caractéristiques de la présentation des mets japonais : 

Utilisation des bentos

En effet, c’est des boites de repas avec plusieurs compartiments contenant différents aliments tels que le riz, les légumes, des protéines (poisson ou viande). La distribution soigneusement orchestrée des aliments dans le bento prend en compte l’équilibre des saveurs des différents plats.

Présentation des sushis et sashimis

Ces plats sont servis de manière esthétique dans des assiettes spéciales. Ils sont disposés en motifs agréables avec des garnitures comme du daïkon râpé et des feuilles de shiso.